Du balcon ou je fume , je mate ma voisine…

Nuit Libertine » Histoires libertines » Histoire de voyeurisme » Du balcon ou je fume , je mate ma voisine…

Tous les soirs je fume ma cigarette sur mon balcon, dans le noir a l’abri du vent derrière deux rideaux épais , je peux mater le voisinage discrètement sans être vu, a part,peut être juste, le bout rouge de la cendre incandescente de ma cigarette pour trahir ma présence et ce nuage de fumée que j’expire par moment, mais qu’importe ! Chaque soir a la même heure, ce même rituel de la clope, drogue douce incontrôlable et de ce fait, je ne pouvais ignorer la présence de cette jeune femme, face a mon balcon à quelques mètres, dans sa salle de bain qui se coiffait les cheveux en peignoir, elle aussi chaque soir avec le même rituel et ceci presque au même moment, probablement le dernier préparatif d’une soirée a passer devant sa télévision ou pour se coucher tout simplement c’était du moins ma pensée. Taille moyenne, brune, cheveux long, une silhouette agréable et un beau visage doux avec un petit nez fin qui met ses grands yeux en valeur voila pour la description que je peux en faire d’ou je suis. Elle même peut parfois me voir, il lui arrive de me faire un coucou de la main avant de baisser son rideau ! mais pas systématiquement.

Je tirais donc sur la cigarette chaque soir en jetant un oeille furtif dans sa vie privé et pouvait observer tranquillement la belle devant son miroir a se coiffer. Mais ce soir la, un homme inconnu que je n’avais jamais entrevu entre dans la pièce torse nu, il s’approche d’elle en lui susurrant des mots que je ne parviens pas a entendre malgré sa fenêtre à demi ouverte, mais je peux voir son sourire, je peux voir aussi son cou qui se penche et ses cheveux mis sur le cote pour laisser de la place au baiser que l’homme au torse nu lui dépose tendrement. Il glisse ensuite ses mains sous le peignoir et le fais tomber, dévoilant ainsi son superbe buste a ma vue !

La cigarette se termine mais je reste la a observer cette scène érotique, et je peux encore découvrir les préliminaires sexuels que se font les deux amants, elle descend sa main, et cherche a entre-ouvrir le pantalon de l’homme, glisse ses doigts dans la fente et sort un bel engin déjà bien raide ! a ce moment la, je la vois tourner la tête vers moi et regarder si je suis toujours présent a observer !

Je me recule un peu pour me cacher et lui sans se soucier de ça, continue de caresser ses tétons et ses seins en poire, elle se penche puis se met a glisser cette belle queue si grande dans sa bouche et commence une fellation qui me fait bander moi aussi ! Je commence a ressentir le besoin de sortir ma bite également et je me masturbe en regardant ma jeune voisine nue qui suce cet inconnu. Il relève la jeune fille et la penche en avant contre le lavabo, elle tourne sa tête vers son sexe qui pénètre entre ses fesses et je peux voir la grimace d’extase qu’elle fait lorsque celui ci entre sa verge dans sa chatte trempée, le va et vient l’oblige a tenir ses deux mains contre le lavabo pour ne pas glisser sous les assauts répété des couilles contre son cul, bizarrement j’entend les clapotis de ses bourses contre ses fesses rondes et en tendant l’oreille tout en m’approchant de la rambarde je puis entendre leurs gémissements de plaisirs, mais bite dans la main, je me retrouve aussi a leurs vues ! Qu’importe mon excitation est trop grande, je me branle au rythme de ses hanches et peu voir son cul aller venir a chaque fois que je tend ma bite de mes mains ! Je n’en peux presque plus, ma bite commence à chauffer et je sens que je vais bientôt faire jaillir mon sperme, a ce moment la, je la vois me regarder et me sourire, me faisant un baiser de sa bouche et je crache alors mon sperme au travers du balcon avec un grand râle de plaisir, l’inconnu aussi sort sa bite qu’il dépose contre ses fesses et laisse couler sur elle son foutre dégoulinant, il me regarde aussi et me sourit, elle semble ravi de ce voyeurisme également ! Puis tout les deux me font signe avec la main pour les rejoindre…

Rencontres par affinité