Mère cougar et un jeunot SDF

Nuit Libertine » Histoires libertines » Histoire érotique » Mère cougar et un jeunot SDF

Bonjour je vais vous présenter l’histoire d un amour fou entre une femme approchant la crise de la quarantaine et un sdf de 7 ans plus jeune qu’elle .

L’histoire se déroula vers Arras il y a presque 7 ans (noms et lieu ont été légèrement modifiés et ce volontairement) Nadine G, femme de 38 ans et demi a l’époque ,en avait assez que son mari Aymeric ne la gare pas assez et parte sur les chantiers meme certains week-ends moralité un soir ils s engueulerent au sujet d’un courrier spécial reçu a midi Puis Vendredi Aymeric partit pour la Lorraine a propos d’une construction.

Comme les enfants aussi partaient chee les grands parents en région parisienne, Nadine profita des circonstances pour recueillir durant le week end un jeune sdf de 7 ans et demi son cadet et dénommé Fabrice

Ce sdf était accompagné d’un chien type croisé griffon. Sitôt sortis de sa C3 dans une maison de campagne non loin de Souchez, Nadine invita le Fabrice a aller prendre sa douche. Pendant ce temps Nadine en fila son peignoir rouge garance et ses pantoufles noires velours avec une fleur taille 40 Sitôt les pantoufles aux pieds, le griffon vint les renifler et Nadine se mit a mouiller la culotte.

Elle alla sortir dans son jardin le chien a laise dans ses pantoufles. Le maitre en la regardant par la fenêtre l’a trouvé de suite bandante Sitôt revenue dans le séjour Nadine prépara l’apéro et le repas. En se mettant a table elle vit la magnifique érection de Fabrice. Ils trinquèrent l’apéro et se roulèrent une pelle.

Après le repas alors que d’ordinaire Nadine ne fumait pas elle sortit de son sac un paquet de Gitanes Brunes pour Fabrice, et pour ressentir plus d’excitations alluma une gauloise blonde issue d’un paquet oublié par un client de sa société. Sa mouille voulait encore plus fort sur le peignoir.

Seulement le griffon stressé par l’odeur du tabac grimpa dans la chambre et urina sur le beau tapis vert Nadine l’ayant poursuivi lui mit sans violence un coup de talon dans le derrière avec sa semelle de pantoufle gauche et lui cria dessus. Fabrice lui rétorqua « Salope t’as pas honte de crier sur mon clébard. Cependant tu l’as pas trop violenté et ton corps de femme mature m’en attire d’autant plus. Nadine lui dit « oh mon beau jeunot montre moi ta belle bitte de cheval je mouille encore plus. » Fabrice reprit « oh petite cochonne fais moi sentir l’intérieur odorant de tes pantoufles noires, je suis fétichiste et déjà je reniflais celle de ma mère dans mon enfance ».

A ces mots Nadine ota sa mule gauche la mit sous le nez du jeunot, lui baissa son pantalon de pyjama et commença a lui sucer le pénis dur comme l’acier a rendre jaloux un âne.

Le Fabrice poussa un râle et lui dit, « oh ma cocotte garde tes pantoufles aux pieds pour qu’on fasse l’amour, j’en rêve depuis l’adolescence. »

Nadine s’exécuta et ils firent l’amour come deux amants emmitouflés sous la couette.
Le lendemain Nadine reroula une pelle au jeunot elle rêvait d’un bis repetita et avant de raccompagner le jeune dans une structure d’accueil elle lui jura de l’aider a retrouver sa dignité. Son mari n en sut rien de suite du moins ni ses enfants

Cependant Nadine était devenue une cougar maternante. Peut être un nouvel épisode de ce charmant feuilleton dans quelques mois

Rencontres par affinité