Mon beau frère… une bête de sexe…

Nuit Libertine » Histoires libertines » Histoire érotique » Mon beau frère… une bête de sexe…

Cela durait depuis un peu plus d’un mois, chaque fois que mon beau frère et sa femme nous invité a manger chez eux, mon beau frère Maxence, faisait en sorte de s’assoir a mes cotés, discrètement il glissé sa mains sur ma cuisse tout en mangeant, au début cela me choqué un peut mais je me laissé faire pour ne pas faire éclaté un scandale…

Un jour ou nous étions invité, je me suis vêtu de sorte a ce qu’il soit bien excité a ma vu… mon mari, lui je l’excité déjà énormément, je m’étais vêtu d’une petite jupe a mi cuisse et d’un chemisier blanc… quand nous sommes arrivé chez Maxence, j’ai remarqué que sa femme n’était pas présente… une bonne occasion pour moi.

Nous nous installions a table, mon mari face a moi et mon beau frère a mes cotés, le petit jeu pouvait commencé Maxence glissa comme a son habitude sa main sur ma cuisse et remonté doucement vers ma petite culotte, je mouillais déjà énormément… Quand a mon mari, je lui pressé sont sexe avec mon pied…
Mon mari nous servi du vin, je commença alors a le siroté et oups une goute puis 2 tomba sur mon chemisier je me leva de table et me dirigea vers la salle de bain pour nettoyer mon chemisier, je l’avais enlevé quand je vis mon beau frère venir et referma la porte de la salle de bain derrière lui, je le regarda avec envie, il m’embrassa et me retira la jupe, il baissa son pantalon et son boxer il me tourna dos a lui a la vue du miroir je senti son sexe contre mes fesses, il fit glissé ma culotte et me pénétra sans trop de mal, il me murmurai a l’oreille que je l’excité depuis la première fois que son frère m’avait présenté a lui et qu’il lui arrivé de se masturbé en pensant a moi…

Il fit des vas et vient de plus en plus fort, je me retenait pour ne pas hurlé de plaisir car mon mari n’était pas loin, il continua jusqu’à ce qu’il gicle dans mon minou, j’étais trempé, inondé de sa semence, un vrai délice… Il se rhabilla et sorti de la salle de bain pour allé me chercher un chemisier de sa femme.
Je l’enfila et reparti m’assoir a table.

En rentrant a la maison je repensé au moment avec Maxence, je lui envoya alors un texto pour lui dire que le lendemain je passerai le voir a son bureau car il m’avait tellement donné du plaisir que c’était a mon tour de lui en donné…

Rencontres par affinité