Soiree chaude à l’hotel

Nuit Libertine » Histoires libertines » Histoire érotique » Soiree chaude à l’hotel

Nous nous sommes retrouvés pour la première fois dans ce bel hôtel… te rentres dans la chambre que j’ai réservé, personne…
Un lit immense trône au milieu de la pièce, à côté, une petite table avec deux flutes et une bouteille de champagne.
Tu entends le bruit de la douche qui coule…

C’est une douche à l’italienne si grande que tu peux m y rejoindre… tu fais glisser ta jupe le long de tes jambes, te débarrasses de ton string, quitte ton haut à fine bretelle et dégrafe ton soutien gorge seins nus pour arriver discrètement derrière moi, glissant doucement tes mains le long de mon dos pour arriver sur mes fesses et remonter ensuite sur mon torse en serrant ton corps contre le mien sous cette eau chaude qui ruisselle…

Je me retourne et tu frottes ton sexe contre le mien pour commencer à me faire durcir… ta langue se promenant sur mon cou, sur mon torse, descendant sur mon ventre puis passant sur mes cuisses en frôlant mon sexe en érection…
Tu t agenouilles devant moi et ta langue descends le long de mon bas ventre pour remonter lentement en zig-zagant sur ma queue…
Ensuite, cette langue si gourmande vient après avoir fait le tour de ton lécher mes boules, devant, derrière… La sentant, j écarte un peu les jambes de manière à lui faciliter le passage pour qu’elle puisse faire un ou deux allers retours sur mon anus…
Ensuite, tes lèvres remontent sur mon gland afin de le prendre délicatement dans ta bouche…. tu les serres doucement, pour commencer un va et vient très lent, très doux sur ma queue pendant que ta main droite caresserai mes fesses
Alors que tu ‘accélères un peu ton va et vient, ton index pénètrerai tout doucement dans mon anus qui se contracte de plaisir et de désir, ma queue deviens encore plus dure, tes lèvres la serrèrent un peu plus…
Ma main droite aurait prends tes cheveux et la gauche se positionne derrière ta tête pour accompagner ce va et vient de plus en plus rapide….
Mon souffle s accélère, je bascule ma tête en arrière, ma main droite serrerai mes cheveux plus fort, tu augmentes la vitesse a la quelle tu pompes et suce ma queue
Tu me sens mle raidir, je veux que ça dure encore et encore mais ça monte, ça monte…. avec une force et une puissance incontrôlable…tu accélères encore et là, la décharge arrive… La perte de contrôle, mes reins bougent tous seuls, je ne maîtrises plus, ma tête tourne à cause de ma respiration saccadée, mes mains resserrent leurs étreintes et là, enfin, la jouissance…
te sens mon sperme chaud arriver dans ta bouche, l’eau coule toujours sur nous, tu me regardes, je te souris. Sourire rendu.
Tu te relèves et tu me laisses apprécier ce moment seul sous la douche qui coule encore…..
Tu enfiles ensuite un peignoir avant de te servir une coupe de champagne et de sortir sur la terrasse dans la chaleur encore torride de ce début de nuit estivale……

Les jambes encore flageolantes et le souffle court après ce formidable orgasme que tu m’avais procuré avec ta bouche, je prends une serviette me l enroule autour de la taille et je sors de la salle de bains. Je travers la chambre direction la terrasse au passage je prend la bouteille de champagne et je l emmène avec moi.

Ta silhouette se découpe sur la nuit noire, tu es accoudé a la balustrade, tu regardes la mer qui reflète le doré la lune. Je m approche de toi , tout en marchant je me serre une coupe. je pose mes lèvres sur le rebord de la flute de champagne et je fais glisser le liquide dans ma gorge sèche d’avoir gémit sous tes caresses et d’avoir grogner de plaisir au moment ou j’atteignais l’orgasme.

Je me mets derrière toi et en t enlaçant je te dis
-« Bonjour charmante femme »
Mes bras se referment sur toi en t’enveloppant, tu ne réponds pas , pour toute réponse tu te penches en arrière, t’appuyant contre moi. Ce mouvement fait que le peignoir s’ouvre mettant tes seins à l’air libre dressés face a la mer. Mes mains remontent sur ton ventre et enveloppent ta poitrine. La sensation de tes seins dans mes doigts, réveille en moi une nouvelle vague de désir.

Je commence a faire aller mes doigts sur tes seins, d abord le bout de mes doigts effleurent l’épiderme de ta poitrine… puis mes paumes de mes doigts passent et repassent sur tes tetons qui durcissent sous ces caresses. Tes seins pointent fièrement… je prends tes bouts de seins dressés d’excitation entre mes pouces et mes index et je les fais rouler, ta tête se penche en arrière et viens contre mon épaule, un léger soupire sort de ta bouche. je tire doucement dessus en continuant de les faire tourner, un râle plus rauque répond en écho a mes caresses. Ma bouche se pose sur ton cou dans ta nuque, ma langue zigzague sur ta peau douce et parfumée… puis mes dents remplacent ma langue et je te mordille doucement.

Je sens tes fesses onduler contre moi, je te mords plus fort, mes doigts se resserrent eux aussi plus violemment sur tes tétons, tu émets un léger cri !! Tu frottes maintenant carrément tes fesses contre moi, tu sens mon sexe dur et raide entre tes deux fesses..

Je fais glisser une de mes mains d’un de tes seins vers ton ventre, tu sens la chaleur de la paume de ma main glisser sur ta peau et descendre jusqu’à ton intimité lisse et humide. Mon index après avoir glissé et fais quelques aller et retour sur et entre tes lèvres humide se pose sur ton clitoris. Je commence à tourner dessus, je le fais rouler et je le sens gonfler .

Ma bouche se pose sous ton oreille et je te dis
-« A moi de te contrôler et de te faire jouir charmante petite salope »

Mon doigt s’agite de plus en plus vite sur ton bouton sensible, parfois mon doigt rentre en toi, tu l accueil avec un soupir de satisfaction; ton bas ventre va au devant de ma main, je fais aller et venir mon doigt en toi, la paume de ma main claque sur ton sexe… Puis je ressors et retourne titiller et exciter ton clitoris.. tu te penches en avant et tu agrippes le balustrade de tes deux mains pour te soutenir tandis que mes doigts te caressent ton minou de plus en plus humide

Je met mets a genoux derrière toi , ma bouche se pose sur tes fesses nue, le peignoir ayant glisser a tes pieds depuis longtemps, j embrasse ton cul et je lèche tes fesses, tandis que mon index continue de fouiller ta chatte ruisselante de cyprin. Je retire mon doigt de ton minou et te fais tourner face a moi. Maintenant j ai ta chatte au niveau de mon visage, humm je sens l odeur de cette chatte humide.

Je pose ma langue sur se sexe qui m’attire et je commence a le lécher , doucement d’abord , par petit coup de langues sur tes lèvres et ton clito. Puis de plus en plus fort et vite. J’appuis ma langue et écrase ton clito, j aspire tes lèvres… Tu ne fais que gémir tes mains attrape ma tête et tu colles mon visages contre ton sexe.. Je glisse un doigt en toi… puis un deuxième… je mets l index de mon autre main à l entrée de tes reins.. je pousse doucement.. ton petit trou résiste légèrement, mais il est inondé de ta mouille et mon doigt rentre en toi facilement. Tu te cambres et je sens ta jouissance couler de ton sexe et venir sur mes lèvres et dans ma bouche… humm j aime sentir cette jouissance…

Ma langue effleure encore un peu ton bouton turgescent, tu tressautes car il est gonflé à son maximum et très sensible, je me relèves laissant encore un doigt dans ton sexe , je le tourne légèrement.
Me voila debout face à toi, ma bouche se pose sur la tienne, ma langue glisse entre tes lèvres et cherche ta langue, tu réponds a mon baiser… au bout d un moment je recule ma tête et te dis

-« nous voila a égalité charmante et sexy coquine

Rencontres par affinité