Amélie avait organiser une tea-party avec des amies à elle, que je ne connaissais pas , et m’avait également invité
a venir boire le thé.
J’arrivai donc vers les 14h00, elles étaient déjà toutes les 3 là a discuter, papoter, assises sur le canapé ou les fauteuils.

Je leur dis alors bonjour et me présentait rapidement mais en voulant m’asseoir Amélie me dis : Non, non pas de thé pour toi, tu vas t’occuper de nous comme bon nous semble et d’abord tu vas préparer le thé

Je vis un petit sourire poindre sur leurs visages et j’allai alors dans la cuisine préparer le thé, les tasses, le sucre etc… Je revins 5 mn plus tard avec mon plateau, le déposa sur la table et servi alors ces 3 femmes selon leur désir

Amélie : vous voyez les filles comment il obëit bien mais vous n’avez pas tout vu encore.

Je me demandai bien ce qu’elle « entendait » par cette remarque

Amélie : Approche toi de Suzy qui est assise dans le canapé, mets toi à genoux et lèche ce qu’elle te présente.

La tension monta d’un cran, je me mis alors à genoux, en rougissant malgré tout, devant Suzy et celle-ci releva sa jupe et je vis alors son minou non épilé mais bien taillé et introduisit alors ma langue dans son sexe.

Ma langue la léchait délicatement tout en m’enfonçant en elle mais je cherchait surtout son petit bouton.
Elle glissa plus avant sur le fauteuil pour que ma bouche puisse bien boire sa mouille d’excitation
Amélie : notre tour arrivera aussi Sofia, ne t’ inquiète pas. Il aime lécher et boire, mais nous n’allons pas rester sans rien faire non plus.
Je sentis des mains me pincer alors les seins tandis que d’autres m’enlevais ma ceinture de pantalon. Ceci fait, mon pantalon descendit aux genoux puis une main se glissa à l’avant de mon caleçon.

Sofia : mais il bande fort le cochon, ma main est toute trempée !

Amélie : cela ne m’étonne pas , il aime qu’on joue et pince la pointe de ses seins, branle le un peu mais pas trop, il ne faudrait pas qu’il se lâche !

Sofia commença alors un lent et doux va et vient le long de ma verge.

Suzy quant à elle, soupirait, râlait de plaisir , je l’a mangeait de ma bouche et enfin je la sentis se raidir et je bus alors sa jouissance avec délectation. Je ne bougeais plus afin qu’elle « redescende » lentement.
Sofia arrêta de me branler et aida Amélie a me pincer les seins.

Suzy : Sofia, prends ma place, tu vas voir c’est divin.
Sofia se déshabilla intégralement avec l’aide de Suzy qui profita de la caresser au passage

Amélie regardait ses 2 amies toute excitée et me dis alors dans l’oreille : garde bien toutes tes forces pour moi ! car après tu me prendras devant elles ;

J’étais déjà très excité de la situation en cours mais de penser que j’allai baiser Amélie devant ses amies me fis parcourir des frissons de plaisirs.

Sofia se mit de dos sur le fauteuil et me dis : lèche moi d’abord bien l’anus après tu auras droit à mon sexe !
Je ne fis pas plus prier et glissait l’extrémité de ma langue dans les fesses de Sophia.
Ma langue jouait entre ses 2 fentes offertes et impudiques. Je mouillai abondamment son anus et Suzy en profita pour y introduire un doigt Sofia cambra plus encore ses reins et offrit ainsi son anus aux doigts experts de Suzy.
Je léchai alors que le sexe rasé de Sofia.

Amélie, quant à elle, avait baissé mon caleçon, et décida d’introduire dans mes fesses ses doigts préalablement enduit de gel et commença à me doigter , j’étais aux anges. Puis elle s’équipa de son gode-ceinture et m’enfila doucement ce sexe au fond de moi.

Suzy, qui sentis un changement de situation se retourna, me vis me faire prendre par Amélie et dis : ouahh, je pourrai essayer moi aussi de le baiser comme tu le fais si bien ?

Amélie : oh oui, ne t’inquiète pas. Toi aussi tu vas prendre son cul mais seulement quant il sera sur moi !

Sofia se mit alors a crier son plaisir et jouit également dans ma bouche tandis que Suzy continuait son va et vient de ses 3 doigts dans l’anus de Sofia.

Amélie arrêta ses mouvements, défit la ceinture-gode et équipa Suzy de celle-ci.

Amélie se mit alors sous moi. Je l’embrassais longuement puis m’introduisis en elle et commençait alors mes va et vient. Elle était abondamment trempée et lors de mon introduction, je sentis son onde de plaisir.

Sofia s’approcha d’elle et lui suça et mordilla les seins. Amélie haletait, bougeait dans tous les sens, puis je sentis Suzy s’approcher de moi, écarta mes fesses et s’introduisit d’un coup entre mes reins, je criai de surprise et de plaisir.
A chaque coups de boutoirs de Suzy, je m’enfonçais dans Amélie puis nous jouirent en même temps de ces mouvements si délicieux.

Rencontres par affinité