Visite à l’hôpital

Nuit Libertine » Histoires libertines » Histoire BDSM » Visite à l’hôpital

Je viens de me faire opérer, à la jambe gauche dût à un accident de la route. Les docs ont mise une tige et des vis dans ma jambe. A mon premier réveille après cette opération, en ouvrant les yeux, je vois mon Maitre. Je suis toute contente et exciter qu’il m’est rendu visite. Je lui dis bonsoir Maitre avec un sourire et merci d’être venu me voir. C’est toute une surprise que vous me faite de votre présence ici Maitre, que je lui dis.

Les rideaux étais fermé, il prend mon rasoir électrique et se met du côté droit du lit, en disant je vais te raser la jambe droite. Je trouve sa curieux qu’il veuille me raser les poils de jambe. Je le regarde d’un air bizarre mais je ne dis rien. Il passe sa main sur ma cuisse remonte lentement vers mon sexe. Je me dis; ho non pas ici, dans la chambre d’hôpital mais je dis rien car je sais qu’il le fera quand même. Il fais joujou avec mon clito. J’ai envie de dire non mais en même temps j’adore trop ça, je suis excité. Il se penche a mon oreille et me chuchote, ta pas intérêt à faire un seul bruit si tu veux pas qu’on t’entendre. Puis avec son autre main il sort un vibro, ma vois intérieur, dis, non pas sa pas ici. Puis, il allume mon rasoir il me rase la jambe et me défonce avec un vibro. Le bruits du rasoir étouffe celui du vibro. Encore une fois ma vois intérieur dis, bons sans, je ne doit pas gémir, je ne doit pas gémir. Me répétant cette phrase. Je tremble de partout, j’ai envie de gémir. Je me mort la main entre le pouce et l’index pour ne pas crier et gémir. Les autre patient de la chambre ce doute de rien je les entant parler avec leur visiteur. Mon Maitre me regarde dans les yeux. Moi aussi je le regarde. Ja sais qu’il prend plaisir à me rende toute chaude et humide. Il se penche encore vers mon oriel et me chuchote, t’aime sa ma chienne. Je lui fais un signe de tête pour dire oui. Sans faire exprès je lâche un gémissement mais pour pas éveiller les subson, je rajoute comme si de rien étais ma jambe me fais horriblement mal. Je sans mon jus dégouliner entre mes fesse ma jambe droite se raidit car je vais jouir, mais mon Maitre ramène ma jambe vers lui et l’accote sur les bars de métal du lit et se penche a nouveau sur mon oriel et dit joui ma salope. Je suis à l’agonie, je jouis comme un malade, en silence. On entend une infirmière, m’appelé et dire c’est le temps de prend votre pression et votre température. Mon Maitre a tout juste le temps de ferme le gode mais le laisse en moi et remonte le draps sur moi. Je suis toute en sueur quand infirmière, viens nous rejoindre. Mon Maitre encore avec le rasoir en main et dit je lui ai raser la jambe et les sous les bras. L’infirmière ajoute rare sont les hommes attentionné, tu es chanceuse et elle sourit. Je regarde mon Maitre et lui souris. Après quelle est fini de prendre la pression, pou et la température, elle regarde mon Maitre et dit, les visite se termine dans 5 minutes. Le Maitre dit d’accord et elle repart à ces autres patients. Elle a sûrement remarquer que mon cœur bat trop vite.

Mon Maitre revient vers moi il me donne une bise sur le front tout en enlevant le vibro. Puis me dit tout bas, byebye petite chienne, rétablie-toi vite et il s’en va.

Rencontres par affinité